Neko Mania


Bienvenu Invité sur un RPG 100% Neko, amuse-toi bien parmi nous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Neko Mania l'univers des nekos(chat),des humains et des Darks Regis (méchant) inscrivez vous vite sur le forum ! /Chocolat & Vanilla /

Partagez|

Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Garry Ib
Humain
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes plus beaux rêve~

Personnage
Race: Humain
Pacte/Contractant:
Capacité :

MessageSujet: Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay] Ven 17 Aoû - 12:16

Depuis sa rencontre avec un neko fougueux, Garry n’a pas vraiment apprit grand chose en ce qui concerne son monde, ses intentions, mais surtout sa famille. Il commençait à se demander si cela aura été réellement judicieux que de passer un pacte aussi rude avec cette créature onirique… Enfin, seulement une semaine s’était écoulée depuis ce fameux jour, et les deux compères ne se sont vu qu’une fois pour régler quelques trucs plus ou moins important. Le plus intéressant restait à venir alors se lamenter dans l’immédiat ne servirait strictement à rien !

Depuis maintenant une semaine, les nuits du jeune homme étaient très animées, non pas a cause de fêtes ou d’invités, mais plutôt de mauvais rêves… De cauchemars quoi. Certainement un des effets secondaires dût à l’intrusion dans son esprit. Mais du coup il n’arrivait pas à s’endormir, ou plutôt craignait-il de fermer les yeux, de peur d’entendre de nouveau les murmures des arbres de la forêt, la voix revigorante mais attristante de la petite elphe Lys, de revoir les griffes et les dents acérées des nombreuses bêtes de ce pays inventé, de sentir l’odeur des plats alléchants sans jamais pouvoir les atteindre, de se noyer dans l’eau sombre, d’étouffer, sans pouvoir s’en sortir…

Des cernes immondes creusaient des poches sous ses yeux injectés de sang, son corps était courbaturé de partout et se maintenir droit relevait du miracle, le dos courbé, les bras ballants, il ressemblait à un mort-vivant affamé –de sommeil-. Lors de son entretient avec le jeune Yuru, il lui avait demandé quand ses nuits reviendraient-elles calmes.

-« Bientôt ! » Lui avait il affirmé.

Après réflexion, sa notion de facilité et difficulté était largement erronée, pourquoi pas au niveau du temps… ? Cette idée fit frémir Garry alors qu’il tentait d’avaler quelque chose en cette rude matinée… A cause du manque grandissant de sommeil, la poisse semblait lui coller à la peau, enfin, c’était surtout dût à sa maladresse, mais ça semblait le rassurer de se dire que c’était la faute du destin… Se bercer d’illusion a sauvé beaucoup d’Hommes !

La biscotte qui tombe dans le café au lait, les clé de l’appartement qui finissent dans les égouts, le porte monnaie oublié dans le bus, obligé de courir après pour le récupérer, toute ces choses avaient quand même le dont de lui miner le moral… Il faisait peur aux enfant avec ses allures zombie, mal coiffé, mal rasé, mal lavé, mal adroit… Vivement que ses cauchemars se terminent une bonne fois pour toute !!

Cette fois bien décidé à se reprendre en main, il se dirigea vers la salle de bain pour se faire une p’tite toilette, il allait tout de même pas sortir avec un tee-shirt tâché et une tronche de déterré ! Après avoir jeté son haut dans la baignoire et s’être légèrement arrangé les cheveux, il enfila une chemise blanche et se regarda une dernière fois dans le miroir en se grattant le menton.

[color:15e0= "#990099"]-« Bon… J’men occuperais plus tard de ça… »
Et sur ces belles paroles il se dirigea vers la porte d’entrée –et de sortie o/-, vérifiant au passage qu’il avait assez dans ses poches. Le couloir était frais, comme toujours, mais il ignora la morsure de la brise glaciale et sortit. Il faisait déjà meilleur dehors… Il se dirigea vers l’arrière du bâtiment pour récupérer son vélo, il n’a jamais voulu passer son permis à cause de l’accident de son père et de toute façon c’est pas bon pour la planète… o/, et il avait développé une phobie des moyens de transport... Mais à sa plus grande surprise, il n’en restait plus qu’un anti-vole sectionné. Se grattant l’arrière de la tête il jura entre ses dents saleté de poisse….
Contraint à s’y rendre à pieds, Garry prit le chemin le plus court –ou du moins celui qu’il connaissait-, pour se rendre à la pharmacie la plus proche. Il avait besoin d’aspirine, voire même de somnifère, ou encore d’anti-stress ! Se faisant violence pour redresser son dos voûté par la fatigue, il parvenait à ne plus ressembler à une âme errante, mais les gens qu’il croisait continuaient à le fuir… Ses yeux bouffis et son air de transe le rendaient pareil à un drogué en manque, éloignant alors les potentielles rencontres du pauvre jeune homme… Sur le chemin il avait dû soupirer une dizaine de fois avant d’arriver aux portes coulissantes du bâtiment pharmaceutique. A peine une quinzaine de minute s’était écoulée entre le moment où il était entré et celui où il avait payé, mais le temps s’était déjà gâté et le ciel menaçait de déverser ses trompes d’eau dans la ville. Les rues étaient tout à coup désertes, comme si l’orage imminent avait eu raison de la détermination de la population, mais qu’il le veuille ou non, Garry devait rentrer au seul moyen de ses jambes…Mais c’était sans compter sur la pluie torrentielle qui s’abattait violemment sur lui, rendant sa chemise blanche intégralement transparente et collante, elle moulait ses formes comme le ferait un juste au corps, ses cheveux aussi se plaquaient à son visage et son jean imbibé d’eau exerçait des frottements désagréables le long de ses jambes. Ses chaussures aussi s’étaient mises à couiner à cause de l’eau infiltrée à l’intérieur. Contraint de stopper sa progression, il se réfugia sous ce qui semblait être un abri bus sous ce rideau de pluie. Enfin protégé des gouttes glacées, il en profita pour essorer sa chevelure violine et tenter tant bien que mal de sécher au moins un minimum… Mais les courants d’airs lui glaçaient la peau et s’il n’attrapait pas un rhume avant d’arriver chez lui, il pouvait se considéré comme un Chuck Noris élu…
Mais alors qu’il commençait à désespérer de sa situation hors du commun une voiture s’arrêta en face mais les vitres teintées l’empêchait de voir qui lui offrait la chaleur de son véhicule. Mais sa phobie le fit longuement hésiter… Ses membres tremblaient, et ce n’était pas à cause du froid, son regard se vida d’émotion et un long frisson accompagna le souvenir de la mort tragique de son père, celle qu’il n’avait pas réussit à empêcher…
Au final, son don ne servait pas à grand chose, il lui permettait seulement de protéger ses proches et/ou connaissances de quelques fractures ou autres problèmes, mais pas de sauver la vie de qui que ce soit… De ce fait il se sentait inutile, comment pouvait il espérer sauver des vies si rien ne lui était favorable… ? Une voix le ramena alors à la réalité, une voix familière, la portière s’ouvrit et un sourire chaleureux réchauffa son cœur, effaçant ses précédentes pensées négatives…~

_________________Neko---Mania_______________

Merci infiniment Kachū~
Revenir en haut Aller en bas
Kay Laus
Humain
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Partout près de toi ~

Personnage
Race: Humain
Pacte/Contractant:
Capacité :

MessageSujet: Re: Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay] Dim 19 Aoû - 23:35

Kay alla souvent dans des endroits isolés tel que les bois , les anciennes maisons abandonnées et éloignées de tous ainsi que l'hangar situé au sud-est de la ville et autres , afin de pouvoir penser , connaitre ses propres sentiments , méditer en paix. Ce n'est pas évident pour lui surtout que ses derniers temps son "pouvoir" s'était intensifié. Peut-on parler de pouvoir s'il poursuit partout son propriétaire sans que ce dernier ait le choix? On devrait plutôt dire "malédiction" puisqu'il est , la plus part du temps , incontrôlable. Le seul point positif c'est qu'il permet de connaitre les sentiments des autres ainsi que le changer mais , quand on ressent se que ressente les autres , on ne sait plus quand il s'agit des nôtres ou ceux des autres. La seule personne que Kay n'a pu comprendre les sentiments était un garçon légèrement plus âgé avec qui il a passé son enfance. Il se prénommait Garry mais tout cela , c'est du passé! M'enfin , c'est ce que Kay essayait de se persuader.

Il chercha du boulot , un boulot à plein temps. Pour le moment , Kay devait se contenter de petits travaux , la plus part concernaient ses deux voisines du Rez-De-Chaussé qui n'étaient pas en âge d'en faire la plus part comme aider à porter les courses , réparer deux trois petites choses , sortir les chiens et autres. De temps à autre il travaillait en tant que serveur mais rien de très sérieux. Kay pouvait se contenter de ça mais , il voulait travailler afin de pouvoir avoir de l'argent de coté car l'avenir est une chose plus qu'incertaine , il en etait conscient.

Kay n'avait pas vraiment d'amis , donc il sortait rarement pour s'amuser. Mais ça ne lui déplaisait pas! Loin de là! Il aimait rester cloitrer dans son studio situé au 2ème étage. Il avait une petite télévision qu'il utilisa souvent , surtout en y branchant un de ses nombreuses consoles. Eh oui , malgré son âge , Kay occupa une grande partie de son temps libre à ça. L'autre partie du temps , il le passa en lissant un livre , qui était souvent emprunté à la bibliothèque du quartier , ou en écrivant.
Mais , il avait marre de ce studio et avait envie de manger dehors! Parfois , il avait ses petites envies qu'il ne pouvait s'en débarrasser qu'en l'accomplissant. Et comme il s'est acheté une voiture quelques années auparavant , il décida de la prendre.
Au début , Kay ne trouva pas les clés. Cherchant partout , il finit par les trouver dans son armoire.

« Etrange...»

Ne se posant pas plus de question , il ferma la porte à double tour et descendis les escaliers. Arrivé devant la porte d'entrée pratiquement transparente du bâtiment , il vit des gouttes coulées à toute allure sur la vitre. Kay ne détesta pas la pluie mais ne l'aima pas pour autant. Ce qu'il aimait c'est voir la pluie recouvrir d'eau tout se qui étaient en son contacte. Il dût courir afin de rejoindre sa voiture située un peu plus loin dans la rue mais , arrivé à destination , il fut mouillé jusqu'aux os.
Kay roula assez prudemment , surtout qu'il n'est pas habitué de conduire par un tel temps et il ne voudrait pas déraper de la route. Il arriva à peine à voir la route tellement la pluie tombait sur le pare brise. Il décida de rouler le plus lentement possible tout en se maudissant intérieurement d'avoir voulu sortir que pour manger par un temps pareil. Mais , son attention fut captée par un arrêt de bus , plus particulièrement par la seule personne qui se trouvait à cet arrêt. Kay ne savait pas qui c'était mais ça lui fessait un peu de la peine de voir quelqu'un coincé sous la pluie. Il hésita quelques instants , se demandant si ce n'était pas un fou ou autre mais malgré tout , il décida de lui proposer de le reconduire là où il allait. Au niveau de l'arrêt , il s'arrêta et baissa la vitre.
Au moment où il eut vu enfin de qui il s'agissait , il eut un choc se qui l'empêcha de faire quoique se soit durant quelques instants. Là , devant lui , se trouvait Garry. Garry... Ah Garry... L'ami d'enfance de Kay , le seul à qui il n'arrivait pas à déchiffrer les sentiments , était là , dans ses pensées! Ses vêtements étaient trempés , lui collaient à la peau, de façon à voir à travers sa chemise blanche devenue transparente son torse bien bâti et ses cheveux plaqués , lui donnaient un charme fou. Malgré tout , Kay se ressaisit et , vu l'état de son ami , s'inquiéta.

« Garry!! Rentre dans la voiture , tu vas tomber malade!»


Évidemment , il ne s'imaginait pas leur rencontre ainsi. Mais après tout , le fait que Garry soit là était déjà un miracle.
Voyant que Garry ne l'avait pas remarqué ... Ou plutôt pas remarqué le conducteur , il sourit et se dit intérieurement qu'il sera toujours dans ses pensées même si ces dernières semblaient sinistres d'après l'expression de son visage. Afin d'attirer son attention , il ouvrit la portière passagère. Il le vit enfin réagir et le regarder. Le visage de Garry s'est illuminé ou n'était-ce qu'une simple illusion? Peut importe , ce qui comptait pour le moment était qu'il ne tombe pas malade.

« Entres... Tu vas être malade si tu restes plus longtemps sous la pluie. »


Kay voulait dire tellement de choses.. Mais , il fallait que Garry monte dans le véhicule ... Il n'allait pas l'obliger à venir car , car ça doit être son choix. Même s'il regrettera durant un moment de ne pas l'avoir retenu . Kay lui fit un sourire qu'il espérait chaleureux et bienveillant , tapota le siège à coté sans vraiment s'en rendre compte et ne le quitta pas des yeux. Il voyait qu'il avait changé mais... À quel point? Il voulait le savoir et , ce n'était pas une simple curiosité.. Kay essaya de connaitre les sentiments de son ami mais en vain , l'échec comme toujours , il n'y arriva toujours pas à les connaitre. Pourtant , ce n'est pas la volonté qui manque. En y pensant , il a toujours rêvé de pouvoir au moins une fois savoir ce que Garry ressentait. Et si ce dernier continua à ne rien dire , il l'obligera à venir... Et d'une voix suppliante , Kay ajouta :

« Viens...»


Revenir en haut Aller en bas
Garry Ib
Humain
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes plus beaux rêve~

Personnage
Race: Humain
Pacte/Contractant:
Capacité :

MessageSujet: Re: Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay] Jeu 13 Sep - 19:00

Son appréhension pour les véhicules a quatre roues continuait cependant de le paralyser, malgré l'envie subite de sauter sur son vieil ami d'enfance jadis perdu pour lui rappeler que lui non plus ne l'avait pas oublié. Un sourire crispé sur son visage livide, déteint par la fraîcheur de l'atmosphère et le manque cruel de sommeil, tentait tant bien que mal d'exprimer la joie qu'il ressentait, mais sa peur inévitable de l'engin le maintenait sur place... Plus rien ne comptait en ce moment fatidique, ni le vent qui lui giflait le visage, ni les gouttes glaciales qui coulaient le long de sa nuque, ni le bruit pressant de la pluie sur la tôle fine de l'abri bus, plus rien si ce n'est le peu d'espace qu'il lui manquait avant d'atteindre son ami, cet espace qu'il voyait comme un désert aride, un puits sans fond, un tunnel lugubre, un ravin menaçant... Ce simple petit pas qui le mènerait à l'abri du vent et de la pluie, et auprès de son plus ancien compagnon de jeu.

Alors qu'un court instant s'écoula, Garry avait eu l'impression de vivre une vie complète, les sourcils fronçait, l'indécision le gagnait. L'envie d'entrer et de renouer avec son ami le démangeait, mais sa phobie le tenaillait... Un choix s'opposait à lui. Encore. Il détestait avoir des choix à faire, même si cela est inévitable tôt ou tard... En ce qui le concerne, c'était une question de vie ou de mort. L'image encore fraîche de son père qui périssait a bord de son véhicule lui brûlait le coeur, pourtant de nombreuses années étaient passées. Il lui fallait passer a autre chose... Mais en même temps, un destin aussi funeste que son défunt père ne l'attendait il pas au bout de ce trajet ? Encore une indécision qui prend la place d'une autre. Un bien pour un mal, il a beau se persuader d'entrer, d'autres idées sèment de nouveau le doute dans son esprit meurtri... Mais alors qu'il commençait à se perdre au fond de lui même, une supplication aussi douce qu'une mélodie jouée à la harpe symphonique vint le ramener à la réalité et le forcer a prendre sa décision. Oubliant momentanément sa peur des automobiles, il pénétra assez rapidement et s’asseya maladroitement sur le siège, refermant la portière derrière lui.

Il se tordit le cou pour enfin regarder le jeune homme qui venait lui porter secours, et inclina de la même façon son buste, de manière à se retrouver face à ce dernier.

-"Kay... J'y crois pas..."

Un sourire radieux s'afficha sur ses lèvres violettes, sévèrement mordus par le froid. Des gouttes continuaient de perler sur des mèches plaquées contre son visage. Un frisson le parcourut, le changement brutale de température l'avait quelque peu surprit... Se rappelant de ses cernes monstrueuses et de son apparence cadavérique, il se frotta le visage du plat de la main d'un air déconcerté, a la limite de la déception.

-"Si j'avais su... Je..."

Il ne termina pas sa phrase, réalisant que l'important ne se trouvait pas là, il soupira d'aise, se redressa légèrement, et finit par se jeter sur le conducteur pour l'enlacer d'une façon bien virile... Ses bras enroulés autour se son cou, il serrait si fort qu'il en oubliait de le laisser respirer, mais la joie était bien là. Au bout d'un moment il finit par le laisser, remarquant qu'il avait mouillé ses vêtements à son tour...

-"Waah... C'que j'suis content de te revoir ! Ça fait combien de temps ? 6 ans? Non plus encore... Au fait, merci quand même... Ça te dérange pas que j'sois tout mouillé ?"

Garry recommençait à sentir l'angoisse ridicule qui l'habitait, pour l'instant il le supportait : ils étaient à l'arrêt, mais lors du démarrage, sa phobie prendra le dessus, et qui sait ce qu'il se passera...

_________________Neko---Mania_______________

Merci infiniment Kachū~
Revenir en haut Aller en bas
Kay Laus
Humain
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Partout près de toi ~

Personnage
Race: Humain
Pacte/Contractant:
Capacité :

MessageSujet: Re: Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay] Mar 20 Nov - 22:29

La chaleur de Garry était toujours présente autour de Kay malgré qu'il ne soit plus enlacé par ce premier . C'est comme si sa chaleur et son odeur n'avaient jamais quitté le blond , comme si ces deux-là n'avaient jamais été séparé. Les lèvres de Kay , sans s'en rendre compte , s'entrouvrirent légèrement dans le but de formé un sourire , un simple sourire mais pourtant sincère. Le genre de sourire qu'on a que quand on est vraiment heureux. Oh oui qu'il était content de le revoir! Pleins de souvenirs s'entremêlaient dans la tête du blond mais il essaye de se concentrer sur l'homme assis au siège passager. Le fait qu'il soit trempé était sorti de la tête du conducteur tant il était heureux de pouvoir à nouveau parler à son ami d'enfance. 

6 ans... Ça avait passé tellement vite... C'est comme si le temps était allé en avant en laissant Kay loin derrière lui. D'ailleurs , il fût malgré tout surpris qu'ils se reconnaissaient toujours , comme si que quelques mois s'étaient écoulés. 

-Hein? Non non , j'espère que t'as pas pris froid. Franchement , qu'est-ce qui t'as pris pour sortir avec un temps pareil! Tu ne veux comme même pas tomber malade?

Se rendant compte de ces phrases , le blondinet sourit mentalement. Après tout , son ami est assez grand pour savoir ce qu'il fait alors à quoi bon le lui dire? Kay se retourna afin de chercher le drap qu'il avait , pour on ne sait quelles raisons , sur les sièges arrières. Une fois l'objet en main , il le déposa sur les épaules de l'ainé afin que celui-ci se sèche et réchauffe.
Le cadet ouvrit sa bouche pour lui demander ce qu'il a faut durant toute ces années mais un bruit l'interrompit. Son ventre était entrain de manifester sa présence ce qui fit rougir son propriétaire de honte.

-Euh... Ça te dirai d'aller manger ensemble ? Je connais un bon resto' dans le coin , ça te dit?

Après tout , manger un bout ne serait pas une mauvaise idée. Ils pourraient discuter tout en se remplissant le ventre. De plus , Kay n'est pas prêt de le perdre à nouveau. Il n'y a pas vraiment de raison pour laquelle Garry n'acceptera pas. Au pire si il ne voudra pas , bah... Le blond improvisera...

Revenir en haut Aller en bas
Garry Ib
Humain
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes plus beaux rêve~

Personnage
Race: Humain
Pacte/Contractant:
Capacité :

MessageSujet: Re: Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay] Mar 7 Mai - 12:55

-Hein? Non non , j'espère que t'as pas pris froid. Franchement , qu'est-ce qui t'as pris pour sortir avec un temps pareil ! Tu ne veux quand même pas tomber malade ?

Garry regardait son vieil ami d'enfance s'agiter dans tous les sens en exhibant son inquiétude. Rien n'avais changé, Kay restait Kay, fidèle à lui même, il a gardé sa mentalité de papa poule...
Sans avoir rien demandé, le brun prune se retrouva recouvert d'un drap chaud. Il n'avais même pas prit la peine de répondre à son camarade d'infortune, après tout qu'aurait il eu de bien intéressant à répondre...?
Un gargouillis qui se voulait discret transperça le silence qui commençait à peine à s'installer dans le véhicule, ce qui eu pour effet immédiat d'attirer l'attention de Garry et de faire rougir involontairement le propriétaire de ce bruit inopportun qui réagit immédiatement :

-Euh... Ça te dirait d'aller manger ensemble ? Je connais un bon resto' dans le coin , ça te dit ?"

Garry le regarda un moment, puis se regarda lui même et réfléchit. Le moment était peut être bien choisit, des retrouvailles, ça se fête ! Mais les conditions l'étaient un peu moins... Garry n'était absolument pas présentable, s'il avait osé sortir vêtu et mal entretenue comme il l'était dès lors, c'est parce qu'il ne se rendait pas dans un endroit spécialement fréquenté ni même pour un long moment ! Il n'était peut être pas l'homme parfait, mais il avait un minimum de dignité et d'amour propre... L'idée du restaurant lui plaisait mais peut être une autre fois...

-"Ça me plairait beaucoup en effet..." Son estomac approuva dans un gargouillis peu charmant. "Malheureusement je vais devoir refuser, je n'ai ni l'apparence requise pour sortir en bonne compagnie, ni l'argent nécessaire pour me payer plus qu'un bol de nouille !"

Il marqua une pause, prenant plaisir à voir la face de son compère se décomposer petit à petit, ce petit rictus amère qui traduisait une grande déception, ces plis aux creux des yeux qui se formaient, ces légères rides sur le front et ce regard sans étincelle, tout cet ensemble de petites micro expressions qui exprimaient à merveille la déception... C'est alors que le grand brun aux vêtements encore humides reprit la parole :

-"En revanche, je t'invite chez moi à boire un truc, un p'tit apéro avant le dîner ! Ça me laissera le temps de me changer et m'arranger la face... Héhé."

Il souriait, satisfait de l'effet produit, faire tourner son ami en bourrique a toujours été un de ses passe temps favori, il en venait à se demander comment il avait fait pour ne prendre aucune nouvelle durant tant d'années...

_________________Neko---Mania_______________

Merci infiniment Kachū~
Revenir en haut Aller en bas
Kay Laus
Humain
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Partout près de toi ~

Personnage
Race: Humain
Pacte/Contractant:
Capacité :

MessageSujet: Re: Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay] Lun 27 Mai - 17:42

-"Ça me plairait beaucoup en effet...Malheureusement je vais devoir refuser, je n'ai ni l'apparence requise pour sortir en bonne compagnie, ni l'argent nécessaire pour me payer plus qu'un bol de nouille !"

Suite à cette phrase, le blondinet fut entouré d'une certaine tristesse, d'une certaine.. Déception? Il reporta son regard droit devant lui, fixant un point invisible aux yeux des autres. Il cherchait. Il cherchait soit des arguments pour qu'il vienne avec lui, du genre "Oh, je connais un petit restau', quasi vide" ou "tant fais pas! Je t'invite!" ou même "Alors allons manger un bon bol de nouille, justement ça faisait longtemps que j'en avait pas mangés!" soit une autre solution qui ne lui venait aucunement. Kay commençait à sérieusement paniquer intérieurement à l'idée de perdre si vite son ami. L'idée de se dire qu'il l'a retrouvé mais perdu aussitôt le dégoûtait au plus haut point.

-"En revanche, je t'invite chez moi à boire un truc, un p'tit apéro avant le dîner ! Ça me laissera le temps de me changer et m'arranger la face... Héhé."

L'ainé sourit, et son ancien compagnon de jeux avait envie de lui lancer quelque chose, rien que pour lui avoir fait trop réfléchi, ou plutôt trop inquiéter. Malgré que son être criait de se venger de quelque manière qu'il soit, il l'oublia et arborait un sourire enfantin. Kay voulait aller chez Garry, et c'était l'occasion ou jamais. Donc ni une ni deux, il s'empressa d'accepter la proposition
I
-"Oh, ça sera avec plaisir!"

Suite à ces paroles, le blondinet prit note de son adresse -sans ça ils n'auraient pas beaucoup avancé...-. Il roula au début plus rapidement que la vitesse autorisée mais voyant que son passager n'était pas trop fan de ce genre de transport, ralenti. Il demanda à chaque croisement de route si ils étaient sur la bonne route même Garry n'habitait pas spécialement loin. Durant le court chemin, Kay ne pu s'empêcher de lui poser mille et une questions, comme un enfant avide de savoir, et chaque réponse l'émerveillait.
Arrivés dans la rue où habitait l'ainé, l'enfantin trouva ni une ni deux une place pour se garer mais une fois cela fait, il stoppa tout action. Il se devait de savoir pourquoi. Le pourquoi de son départ, de son absence, de son "isolement". Le blond retient son ami d'enfance par le bras et murmura:

"-Pourquoi tu n'as donné aucun signe de vie...?"
Revenir en haut Aller en bas
Garry Ib
Humain
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans tes plus beaux rêve~

Personnage
Race: Humain
Pacte/Contractant:
Capacité :

MessageSujet: Re: Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay] Sam 8 Juin - 8:58

-"Oh ce sera avec plaisir !"

Garry lui sourit et lui céda son adresse en indiquant où tourner et lui précisant que ce n'était plus très loin; il avait su faire le trajet a pied sans se perdre alors bon...
Sans attendre plus longtemps, Kay enfonça son pied sur l'accélérateur, instantanément le coeur du passager semblât s'arrêter et au fur et a mesure que le paysage défilait à une vitesse folle devant les pauvres yeux du jeune homme, ce dernier sentait la peur li nouer les entrailles et son déjeuné s'insinuer lentement mais sûrement dans son oeusophage... Le conducteur mit un temps avant de se rendre compte que son co-pilote était sur le point de céder à toutes les émotions qui l'avaient depuis sont entrée de ce véhicule de l'enfer, dès lors il ralenti pour diminuer son allure folle et opta pour une conduite plus sûre et adaptée à la ville et bien entendu moins insupportable pour le malade à sa droite.

Garry tenta de calmer son rythme cardiaque et de reprendre un peu des couleurs plus naturel que ce blanc cassé irréel et inspira un grand coup pour finir par déglutir à deux ou trois reprises sous le regard désolé de son ami d'enfance. Il finit par se convaincre que rien n'arriverait dans cette automobile... Cet écart de conscience les avait fait rater la bonne rue, ce qui les contraint à prendre un chemin plus long pour se rendre chez le plus âgé. Tout au long du trajet le jeune Kay avait poser tout un tas de questions auxquelles Garry répondait avec entrain et joie, ils retissaient petit a petit la complicité qu'ils avaient forgé quelques années au part avant. Rien n'avait changé, le plus jeune était resté le même, curieux, enjoué et tellement enfantin, bien qu'il ait grandit, il restait égal à lui même.Le petit garçon qui prenait soin de tout le monde, le meilleur ami que le brun n'ait jamais connu...

Finalement ils trouvèrent une place en face de l'immeuble où logeait le plus grand et alors qu'il avait empoigné la clenche de la portière pour enfin sortir de la voiture, son ami lui saisit la manche sans ouvrir la bouche, la face exprimant une certaine douleur contenue, une mélancolie gardée au fond de lui et lui lança finalement, comme si tous ses souvenirs d'enfance venaient d'assaillir son esprit torturé :

-"Pourquoi tu n'as donné aucun signe de vie ?"

Cette question soudaine glaça l'atmosphère. Le principal concerné n'osa pas le regarder dans les yeux... Il avait honte, honte d'avoir fuis, honte de s'être séparer de tout le monde, honte de ne pas avoir assumé ses erreurs... Il refusait d'affronter le regard de son meilleur ami, il aurait espéré que cette question ne se pose jamais, mais il se berçait d'illusion, il fallait arrêter de fuir la réalité. Lentement il releva les yeux et les planta dans ceux de son ami, le silence persistait, seule le bruit des gouttes de pluie qui frappaient frénétiquement contre la carrosserie perturbait le silence et rajoutait une sensation de malaise au sein de la conversation inexistante.

-"Kay..." Il marqua un temps d'arrêt. "Je suis désolé. Je n'ai...Jamais voulu te faire de peine, si à toi ni a personne d'autre."

Il avait du mal à trouver les mots, sa gorge était serrée et lui même ne savait pas comment formuler ce qu'il ressentait, comment expliquer à la personne la plus proche de vous qu'on l'a totalement mit de côté a cause de ses angoisses ?! Il comprendrait pas...

-"Je... Je ne pouvais pas faire autrement."

Il n'avait rien trouvé de mieux a répondre...

_________________Neko---Mania_______________

Merci infiniment Kachū~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay]

Revenir en haut Aller en bas

Encore une journée qui s’annonce prometteuse… [PV Kay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Mania :: Monde Humain :: Rue de la ville :: Rps en Cours-